Comment la cybersécurité va évoluer en 2024 : les enjeux et les perspectives

En 2024, la cybersécurité doit relever des défis liés à l'utilisation croissante de l'intelligence artificielle, à la sécurisation de l'Internet des objets, à la protection du télétravail, à l'anticipation des implications de l'informatique quantique, et à l'émergence d'un marché en plein essor de l'assurance cybersécurité, soulignant ainsi l'importance d'une adaptation constante pour rester compétitif et résilient.

Yves Veilleux

11/5/20204 min lire

Plus de la moitié des employés, soit 54%, ne participent pas à des formations régulières en matière de cybersécurité.

La cybersécurité est un domaine en constante évolution, qui doit faire face à des menaces de plus en plus sophistiquées et variées. En 2024, quels seront les principaux enjeux et défis de la cybersécurité, et comment les organisations devront-elles s’y préparer ? Voici quelques tendances et prédictions qui pourraient marquer l’année à venir.

L’IA, à la fois alliée et ennemie de la cybersécurité

L’intelligence artificielle (IA) est de plus en plus utilisée dans le domaine de la cybersécurité, pour analyser et prédire les cybermenaces, détecter et neutraliser les attaques, et adapter les protocoles de sécurité de manière autonome1. L’IA peut ainsi renforcer les défenses numériques et rendre la cybersécurité plus proactive et moins réactive.

Mais l’IA peut aussi être détournée par les cybercriminels, qui peuvent s’en servir pour créer des vecteurs d’attaque plus efficaces et ciblés, comme le phishing, le vishing, le smishing, ou encore les deepfakes23. L’IA peut également introduire des vulnérabilités dans le code source des logiciels, en créant des erreurs ou des failles de sécurité4.

En 2024, il faudra donc être vigilant face à l’évolution des menaces liées à l’IA, et se doter de solutions de cybersécurité capables de faire face à cette nouvelle réalité.

La sécurité de l’IoT, un enjeu majeur

L’Internet des objets (IoT) désigne l’ensemble des objets connectés à Internet, qui peuvent communiquer entre eux ou avec des utilisateurs. L’IoT englobe des domaines variés, comme la domotique, la santé, l’industrie, ou encore les transports. L’IoT offre de nombreux avantages, comme l’amélioration du confort, de la productivité, ou de l’efficacité énergétique.

Mais l’IoT présente aussi des risques importants pour la cybersécurité, car il augmente la surface d’attaque et expose les données personnelles ou sensibles à des intrusions ou des vols. En effet, les objets connectés sont souvent mal sécurisés, soit par manque de normes, soit par négligence des utilisateurs ou des fabricants5.

En 2024, il faudra donc renforcer la sécurité de l’IoT, en adoptant des mesures comme la mise à jour régulière des logiciels, le chiffrement des données, l’authentification forte, ou encore la segmentation du réseau5.

Le télétravail, une nouvelle norme à sécuriser

Le télétravail s’est imposé comme une nouvelle norme de travail, suite à la pandémie de Covid-19 qui a bouleversé le monde en 2020. Le télétravail présente des avantages, comme la réduction des coûts, la flexibilité, ou la satisfaction des employés. Mais il pose aussi des défis pour la cybersécurité, car il implique l’utilisation de réseaux et de terminaux personnels, souvent moins sécurisés que ceux de l’entreprise6.

En 2024, il faudra donc sécuriser le télétravail, en mettant en place des politiques et des outils adaptés, comme le VPN, le cloud, le MFA, ou encore le zero trust6. Il faudra aussi sensibiliser et former les employés aux bonnes pratiques de cybersécurité, comme le choix de mots de passe forts, la vérification des sources, ou la protection des données.

L’informatique quantique, une opportunité et une menace

L’informatique quantique est une technologie qui utilise les propriétés des particules quantiques, comme la superposition ou l’intrication, pour réaliser des opérations informatiques. L’informatique quantique promet des performances et des capacités bien supérieures à celles de l’informatique classique, notamment pour résoudre des problèmes complexes ou traiter de grandes quantités de données.

Mais l’informatique quantique représente aussi une menace pour la cybersécurité, car elle pourrait rendre obsolètes les systèmes de chiffrement actuels, basés sur des algorithmes mathématiques difficiles à inverser. En effet, un ordinateur quantique pourrait être capable de casser ces algorithmes en un temps très court, exposant ainsi les données confidentielles à des interceptions ou des modifications.

En 2024, il faudra donc anticiper l’impact de l’informatique quantique sur la cybersécurité, et se préparer à adopter des solutions de chiffrement quantique-résistant, basées sur des algorithmes plus robustes ou sur des principes physiques comme la distribution quantique de clés.

L’assurance cybersécurité, un marché en plein essor

L’assurance cybersécurité est un contrat qui couvre les risques liés aux cyberattaques, comme les pertes financières, les dommages matériels, ou les conséquences juridiques. L’assurance cybersécurité permet aux organisations de se protéger contre les conséquences d’une cyberattaque, mais aussi de bénéficier d’un accompagnement et d’un conseil pour prévenir et gérer les incidents.

L’assurance cybersécurité est un marché en plein essor, qui devrait atteindre 20 milliards de dollars en 2024, selon une étude de PwC. Ce marché est porté par la multiplication et la diversification des cybermenaces, qui touchent tous les secteurs d’activité et toutes les tailles d’entreprises. L’assurance cybersécurité est aussi encouragée par les réglementations, comme le RGPD, qui imposent des obligations et des sanctions en matière de protection des données.

En 2024, il faudra donc envisager l’assurance cybersécurité comme un complément indispensable aux mesures techniques et organisationnelles de cybersécurité, et comme un facteur de différenciation et de confiance sur le marché.

Conclusion

La cybersécurité est un domaine stratégique, qui doit s’adapter en permanence aux évolutions technologiques et aux besoins des organisations. En 2024, les tendances et les prédictions présentées dans cet article devraient influencer la manière dont les organisations se préparent et réagissent aux cybermenaces, et comment elles tirent parti des opportunités offertes par le numérique. La cybersécurité n’est pas une contrainte, mais un levier de performance et de compétitivité.

#Cybersécurité2024 #IAetCybersécurité #IoTSécurité #TélétravailSécurisé #InformatiqueQuantique #AssuranceCybersécurité #SécuritéNumérique #Cybermenaces #TechSecurity #PrédictionsCyber2024 #SécuritéInformatique #CyberAwareness #ProtectionDesDonnées #SécuritéIoT #CyberRésilience #FutureTechSecurity #IAetSécurité #TendancesCyber2024 #ZeroTrust #RGPDcyber